177 173
Signatures
57 452
Courriers envoyés

LES DROITS DES ENFANTS

C’est dans l’union entre l’homme et la femme que les enfants se conçoivent, sont éduqués ou adoptés.
Ceux-ci ont besoin de la figure du père et de la mère pour se développer de façon équilibrée.

La Convention internationale de l'ONU des Droits de l'enfant (1989) rappelle que l'intérêt supérieur de l'enfant doit être une considération primordiale.

N’y a-t-il pas un risque d’injustice grave à priver légalement et définitivement l’enfant d’un père et d’une mère : veut-on créer une inégalité fondamentale entre les enfants ?

LE MARIAGE =
1 HOMME + 1 FEMME

Par la reconnaissance juridique des unions homosexuelles, le mariage perdrait sa référence légale essentielle par rapport aux facteurs liés à l'hétérosexualité, comme le devoir de procréation et d'éducation.
Le Pacs ou le concubinage sont des formes juridiques qui permettent à chacun de mener une vie de couple. Mais, le mariage est une forme de couple particulière rattachée à la famille qui suppose potentiellement l’enfant.
La redéfinition du mariage par son ouverture aux personnes de même sexe consiste, en réalité, en une redéfinition de la famille, dont l’enjeu est l’enfant.

LA COHESION SOCIALE

La reconnaissance des unions entre personnes homosexuelles entraînerait des conséquences profondes pour la société en termes de filiation, parenté, éducation, adoption… Sans parler des transformations de notre Code civil.

Il est dans notre tradition républicaine de ne pas agir en des domaines si importants sans une vaste consultation démocratique, où les citoyens puissent s’exprimer.
Nous demandons que soient consultés les associations familiales, les mouvements de protection de l’enfance, les psychologues et pédo-psychiatres, les éducateurs et les enseignants, les élus, les juristes, les philosophes et les sociologues, les représentants des cultes...

Nul ne peut prendre de telles décisions sans avoir pris auparavant le temps de l'écoute et de la discussion. Or le débat n'a pas eu lieu.
Nous demandons qu'il soit ouvert et que soient organisés des Etats généraux du mariage et de la précarité familiale.




Tous Pour Le Mariage est partenaire de

Signez la pétition

Pour un débat démocratique sous la forme d'états généraux.

Un email va vous être envoyé pour confirmer votre signature.
Pensez á consulter vos courriers indésirables.
[*] champ requis

Je demande l'ouverture d'un vrai débat
sur le mariage et l'adoption avant l'examen d'un texte de loi permettant l'union entre des personnes de même sexe.

Ce grand débat doit être public et organisé à l'échelle nationale.

Cette pétition sera remise au premier ministre.





Télécharger une version imprimable de la pétition ICI